Comment choisir son hébergement?

Il existe plusieurs possibilités pour héberger votre blog, nous allons aborder les principales ici et voir ensemble celle qui correspond le mieux a votre projet.

asterisqueJe veux un blog tout de suite et sans me prendre la tête.

Le plus rapide est de s’inscrire sur www.wordpress.com, vous allez pouvoir bloguer sans tarder. Wordpress.com propose différents packages, dont un totalement gratuit, et deux autres prestations à 99$ et 299$/an, avec l’accès à un peu plus de 200 thèmes.

Avec cette solution, aucun souci possible, wordpress se charge de tout, installation, hébergement, nom de domaine, optimisation, mise à jour, etc… Il ne vous reste plus qu’à rédiger les articles. Attention, cette solution a un inconvénient majeur, elle ne vous permet pas d’installer le template de votre choix (vous devez utiliser l’un des 200 thèmes proposés) sur votre blog. Autrement dit elle limite les possibilités en terme de design. Seules les couleurs et les polices d’écriture peuvent être modifiées. Cette solution conviendra à celles et ceux qui ne cherchent pas à développer leur activité de blogging, mais ayant simplement envie de partager leur expérience librement tout en ayant un outil propre et fonctionnel.

asterisqueJe veux un blog, mais il faut qu’il me ressemble.

Il faut alors se tourner vers les hébergements mutualisés. Cela veux dire partager un serveur avec des inconnus. Cette solution est payante mais a un (très) faible coût. Deux acteurs principaux se partagent ce secteur, 1&1 et OVH. Leurs offres sont plutôt attractives, et sont consultables juste ici, ou encore ici pour le second. Dans les deux cas les hébergements seront suffisants pour des blogs populaires (avec pas mal de visites). Ma préférence ira à OVH avec son offre pro qui propose un bon équilibre entre espace disque (stockage image, video), base de donnée et prix. Pour un peu moins de 6€/mois on a un serveur qui tiens la route et des services de qualité.

asterisqueJe veux un blog, mais je veux tout contrôler.

Evidement il s’agit là de la solution la plus souple possible, mais aussi celle qui demandera le plus de travail à mettre en oeuvre. Selon moi les offres offertes par OVH sont à celles qui s’avèrent être le plus accessible à ce jour. OVH édite une autre marque de serveurs dit dédiés : http://www.kimsufi.com/fr/ . Cette gamme de serveur reste abordable en terme de tarifs. Il sera par contre nécessaire de faire appel à un technicien pour l’installation et la configuration du système. Une fois cette étape passée il suffit d’installer wordpress sur le serveur (plus d’informations sur le site de wordpress.org). Cette solution vous donne un contrôle total de votre blog, cela veux dire que vous avez alors complètement la main sur votre blog.

asterisqueAlors que choisir?

La première solution demande peu d’investissement, l’essentiel est placé sur le contenu. Avec la deuxième solution il est nécessaire de suivre ce qui se passe, de mettre un peu les mains dans le camboui, mais le résultat n’en sera que meilleur. Tout dépend de vos besoins, mais de manière générale les deux premières solutions sont accessibles sans trop de connaissances techniques. C’est donc surtout une question de budget, et d’implication que vous souhaitez consacrer à vitre blog.

Et vous, quel type d’hébergeur avez vous choisi? N’hésitez pas à partager et à nous dire pourquoi vous avez fait ce choix!

Read More

RSS, le blog est un long flux tranquille

Commençons par le début…Qu’est ce qu’un flux RSS?  Un flux RSS c’est un fichier XML qui reprend vos articles. La plupart des blogs ont cette option de base, et pour la plateforme la plus répandue (WordPress) l’url est souvent http://www.votreblog.com/feed. Ce fichier permet de tenir informés vos abonnes des dernières mises à jour de votre blog.

Certains de vos abonnés utilisent des lecteurs RSS (RSS Reader comme Feedly.com), pour suivre aisément l’actualité de plusieurs blogs. Ces systèmes permettent d’organiser ses lectures, puisqu’il est possible de créer des dossiers, de classer les blogs que vous lisez par catégories, mode, déco, web etc. Mais le RSS reader est à double tranchant, il ne doit pas empêcher vos abonnés de venir sur votre blog. L’idée est de savamment doser ce que vous lui donnez, pour donner envie à vos abonnés de venir lire la suite sur votre blog, et ainsi garder le nombre de visiteurs intact. Et oui, quel intérêt pour lui de venir chez vous, si il peut lire tous vos articles sur son RSS Reader?

C’est justement pour cette raison qu’il faut faire attention a ce que vous mettez dans votre flux RSS. Si tout votre contenu est partagé, vos images, vos textes, etc… vos lecteurs n’auront plus aucune raison de venir sur votre blog pour vous lire et seront donc moins enclin à échanger via les commentaires par exemple. Il faut trouver le juste milieu entre transmettre une information et donner envie aux lecteurs d’en savoir plus et de venir sur votre blog. Mais ça nous l’aborderons également dans un prochain article.

Techniquement comment ça se passe cette histoire de flux RSS, à quoi ressemble un fichier XML? C’est assez simple en somme, une page de votre blog affiche vos articles sous cette forme :

<!--?xml version="1.0" encoding="UTF-8" ?-->
 
 This is an example of an RSS feed
 	http://www.someexamplerssdomain.com/main.html
 Mon, 06 Sep 2010 00:01:00 +0000 
 Mon, 06 Sep 2009 16:20:00 +0000 
 1800
 
  Here is some text containing an interesting description.
  	http://www.wikipedia.org/
  unique string per item
  Mon, 06 Sep 2009 16:20:00 +0000

Si vous êtes utilisateur de WordPress vous pouvez configurer ce flux dans la partie Settings > Reading.

Parametrer l affichage des articles dans son flux rss - Elles bloguent

Mon conseil : n’affichez que 5 articles et uniquement le résumé de ces derniers, cela obligera vos lecteurs à venir sur votre blog pour connaitre la suite de l’histoire.

NB : Cliquez sur les images pour les voir en plus grand.

Read More

CSS/HTML – Les bases

Nous allons aborder ici les bases, mettre en place les fondations des articles à venir:

Commencons par un peu de vocabulaire

 

HTML : HyperText Markup Language, c’est ce qui es utilisé pour afficher une page web.

CSS : Cascading Style Sheets, le maquillage du site.

 

Lorsque vous rédigez un post pour votre blog, vous générez du HTML, et il se peut que des fois cela ne se passe pas exactement comme prévu.

Voici le couteau suisse du dépannage web.

Si votre site est “cassé”, que votre design saute par exemple il faut vérifier les points suivants:

  • vérifier que toutes les balises HTML sont bien fermées
  • vérifier le cache de votre navigateur

Elles bloguent - Les bases du CSS et de l HTML

asterisqueVérifiez que toutes les balises HTML sont bien fermées:

Les balises HTML sont des bouts de code qui ressemblent à quelque chose comme ça:

Bonjour je suis un paragraphe Je peux mettre du gras ou alors du texte italique

enfin vous avez saisi le concept !

Il y a toujours une balise ouvrante et une balise fermante. Pour vérifier que tout se passe bien il suffit de regarder la source de votre post (Avec WordPress, c’est l’onglet text à coté de Visual dans votre éditeur).

Certaines balises sont plus sensible que les autres, par exemple pour gagner du temps vérifiez les balises <div></div> en priorité il y a de grandes chances que le problème vienne de là.

asterisqueVérifier le cache de votre navigateur

Votre navigateur internet met certains éléments en cache pour charger les pages plus rapidemment, cela se fait de façon transparente, il peut être utile de le vider de temps en temps pour s’assurer que la page que vous visualisez est bien la dernière version de celle-ci.

Maintenant que les bases sont posées nous allons pouvoir entrer dans le vif du sujet dans un prochain article.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Read More